Polish Pick-up #3

Aujourd’hui, le Polish Pick-up nous emmène faire un tour dans le Doubs, et c’est à Besançon qu’il décide de faire une pause cancoillotte, pile-poil le temps qu’il me faut pour vous présenter un vernis Alessandro.

Image

Cette marque était pour moi inconnue au bataillon jusqu’à l’hiver dernier où j’ai trouvé ces minis vernis aux soldes de la parfumerie Douglas. A 1€ le flacon, je me suis laissée tenter par 6 teintes assez festives, dont Marvelicious Dream. Par la suite, j’ai remarqué que la compo était plutôt bof, puisqu’on y trouve de la résine de formaldéhyde, c’est pourquoi je les porte assez rarement, et toujours avec deux couches de base en dessous.

ImageImage

J’aime vraiment beaucoup cette teinte : il s’agit d’un noir blindé de toutes petites paillettes dorées qui tirent parfois un peu sur le vert. Je trouve que ce vernis serait parfait pour les fêtes de fin d’année, mais j’aime bien le porter dans la vie de tous les jours aussi, je lui trouve un côté assez chic et discret, et en même temps, je suis sûre qu’il est possible de lui donner un look un peu plus glam-rock avec des studs (j’aurais bien testé, mais je n’en ai pas).

Image(Cette photo est la seule avec flash, d’habitude je trouve ça vraiment vilain, mais là, c’était pour laisser s’exprimer les paillettes, et il faut bien avouer qu’entre le flash et le flou du premier plan, elles s’en donnent à coeur joie !)

Image

Contrairement aux deux premiers Polish Pick-up où j’avais présenté des vernis crèmes, je commence à prendre quelques risques, et à vous présenter un vernis pailleté, beaucoup plus difficile à prendre en photo, d’où l’avalanche de celles-ci.

Je viens aussi de me rendre compte que je ne vous avais jamais parlé de la qualité des pinceaux dans mes revues, mais bon, il me semble que Kiko et Essence sont des marques suffisamment connues, donc vous me pardonnerez bien cet oubli. Par contre, le pinceau Alessandro, parlons-en : il n’est pas vraiment fin, il n’est pas non plus très épais, c’est vraiment un pinceau des plus basiques, avec la coupe au carré et d’épaisseur moyenne.

Image

Ca fait un peu plus de deux jours que je le porte, et comme en témoignent les photos, il tient plutôt bien la distance pour l’instant. Pour le séchage, je ne peux pas vraiment me prononcer étant donné que j’ai utilisé mon fabuleux Poshé, mais j’ai quand même trouvé ça assez correct, surtout si on tient compte du fait que j’ai mis deux couches de XXL Nail Protector d’essence en base, puis deux couches de vernis et enfin une couche de Poshé.

Image

Voilà, je crois qu’on a fait le tour de Maverlicious Dream, un chouette vernis avec une teinte et une texture que j’adore, même si je boude un peu sa composition.

Bonne cancoillotte, et à bientôt pour un nouveau tour en Polish Pick-up !

Publicités

4 réflexions au sujet de « Polish Pick-up #3 »

    • Merci les filles ❤ Pepette, la cancoillotte, c'est un fromage de la région de Besançon, généralement parfumé à l'ail, et assez "bloubi" (c'est vendu en pot, comme la crème fraiche ou le fromage blanc) ça dégouline de partout, et quand j'étais toute petite je crois que c'était un de mes fromages préférés, j'en demandais même au petit déj' à ma maman, je la revois encore faire les tartines avec une mine écoeurée XD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s